Les Nuls L'Emission n°15 avec Valérie Lemercier

  • 🎬 Video
  • ℹ️ Description
preview_player
UCBSJ78ps3nlUTrH0rI4sHzQ

19/01/91
Invité musical : Willy DeVille

💬 Comments
Author

Merci d'avoir partagé cette vidéo !!! elle m'a fait pleuré de rire !!!

Author — Manu B

Author

"Valérie ? Bah oui je n'ai rien dit' ^^

Author — Allan Jurkowski

Author

A 38:00 la scène du "prends un chewing-gum" ils s'en ont servis plus tard pour la cité de la peur

Author — Louna _

Author

c'est dingue ce qu'elle peut avoir de la classe du charme du sex apeal même quand elle fait la clown, je la kiff, et accessoirement elle est ultra bien fichu aussi.


VALERIE

un "les visiteurs" sans elle c'est comme un didier sans barbelivien.

Author — chriscoolTV

Author

Ce qui me fait rire c'est que certaines parodies font références à des pubs tellement anciennes que les plus jeunes ne comprendront rien ^^

Author — Popoche

Author

Cc c'est con qu'il n'y ait pas eu les chansons de Willy Deville 🙂

Author — fradet thomas

Author

On est vraiment obligé de rire avec une vidéo pareil ^^

Author — Popoche

Author

Chuis archi fan des insectes de "l'infiniment con" !! C'est vraiment excellent !!

Author — Vincent C

Author

Quelqu'un m'explique la vanne avec Bernard Montiel? Lol

Author — ash

Author

"on oubliera les tracvas les attentats etc" si on avait su à l'époque comment ca tournerais avec les djiahidistes en europe 24 ans plus tard (du moins en france et en blegique) franchement ça me fait rire de les entendre parler d'attentat en 1991.
de toute façon is les amercains avaient pas emmerdé ces sauvages là à l'époque (et même plus tôt) on en serai pas là ajdh ...

Author — David Martin

Author

Elle était bien gaulée la Lemercier :)

Author — Perihode Francais

Author

elle avait pas encore fait de la chirurgie esthétique, brut de décoffrage là  Maintenant depuis quelle se croit belle elle à perdu le charme qui la caractérisait avant . Tout dans les jambes rien dans la tête  si .les gens aiment ça, bien

Author — Dhorian Simon

Author

Les inconnus étaient beaucoup plus subtils et mâtures, c'est pour ça qu'ils ont beaucoup mieux vieilli et qu'ils ont échappé au ridicule de la mode qui passe. Les nuls par comparaison apparaissent aujourd'hui comme grotesques dans le jeu, vulgaires et vraiment trop légers dans l'écriture. En fait, il n'y a pas vraiment d'écriture, c'est juste du gros graveleux bien lourd.

Author — Gaïus Baltar